Syndrome d’ischémie-reperfusion systémique

Définition: Présentation clinique semblable à celle du sepsis, les patients présentant une inflammation systémique (SIRS), une activation de la coagulation (CIVD) et une perturbation de l’endothélium.

Signes cliniques:

  • tachycardie/bradycardie
  • tachypnée
  • fièvre/hypothermie
  • hypoperfusion
  • défaillance de plusieurs organes
  • hémorragie, œdème, etc.

Traitement:

Optimisation hémodynamique : utilisation d’une thérapie précoce axée sur les objectifs. Nos objectifs seront une pression veineuse centrale de 0-10 cm H2O, une PAM de 80-120 mmHg, une ScvO2 > 70% et un lactate < 2,5 mmol/L.
Contrôle glycémique : l’hyperglycémie aggrave les lésions cérébrales ischémiques. Il est recommandé d’administrer régulièrement de l’insuline pour maintenir la glycémie en dessous de 180 mg/dL.
Dysfonctionnement surrénalien : des cas d’insuffisance corticostéroïde liée à une maladie grave (CIRCI) ont été décrits chez des personnes ayant subi une PCP. Envisager une faible dose d’hydrocortisone/méthylprednisolone chez les patients dépendant d’un vasopresseur.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *